> Découverte
Découvrir les Alpilles !

Villages des Alpilles : Sénas

Un peu d' histoire

Comme semble l’attester son nom Gaulois « Séno Mago » : l’ancien campement, la première occupation est un campement de chasseurs daté du mésolithique (-8050). Découverte sur le même site, de figurations humaines appartenant au chalcolithique (-2500). Quant au village actuel, il apparaît vers 1150 et se développe autour d’une maison forte, d’un moulin et de fours, propriétés des familles Porcelet, Jarente et Benault-Lubières. Une chapelle domaniale érigée en 1140 deviendra plus tard l’église paroissiale de Saint Amand. Un donjon avec adjonction de bâtiments tardifs deviendra château de plaisance au XVIIIème siècle. Il sera vandalisé en 1792. Pour le reste, l’histoire de Sénas se confond avec l’histoire de France.

La chapelle Sainte Marie des Méjeans :
Aujourd’hui en ruine, elle se dressait autrefois sur la colline de la Cabre, au lieu dit « les Méjeans ». Il s’agissait d’une chapelle domaniale, érigée par un certain Radwulph de Senatio qui semble avoir été un notable important puisque son nom reparaît vers 1060 dans une cérémonie au monastère de Saint Victor à laquelle participaient les Vicomtes de Provence. On ignore la date et les circonstances de la destruction de cette chapelle, perdue dans les vignes.



L’église de Saint Amand :
Fin XIème siècle : les seigneurs de Sénas avaient fait construire la chapelle de Saint Amand, du nom de l’évangélisateur de la Flandre, évêque de Maastricht, grand protecteur des récoltes. A partir de 1155, la chapelle est érigée en église paroissiale. En 1306, elle est agrandie par la construction de la nef centrale et du choeur. A XVème siècle, c’est l’édification du collatéral nord. Le clocher, construit la même année, se distingue par sa flèche massive ornée de rostres. Les sénassais ont été frappés par l’aspect bizarre de ces « nez » de pierre (« nas » en provençal) et par leur nombre impair (sept se disant « sé »), d’où le jeu de mots facile sur les « sept nez » (sé-nas).

Le lavoir du Pont de la Pierre :
Autrefois, Sénas possédait trois lavoirs. Celui-ci, nouvellement rénové, fut érigé en même temps que le premier château d’eau, en 1924. Chaque matin, le garde champêtre mettait l’eau au lavoir.

Le Pont du Bosquet dit « romain »
Ce joli pont ne date que de 1812 et enjambe le canal des Alpines, creusé à la veille de la révolution et terminé vers 1840.

De nos jours :
Village situé au milieu d’un immense verger, Sénas est situé au cœur d’une contrée où abondent des sites admirables tels qu’Arles, Avignon, Saint Rémy, Aix en Provence où les superbes villages du Lubéron.
Il fait bon vivre à Sénas...
Cette petite ville de près de 6000 habitants est aujourd’hui connu pour avoir un des plus beaux et authentiques « marché paysan » où les étals de fruits et de légumes sont haut en couleurs !
Lors de ces marchés, la place fourmille d’activités, de bruits et de senteurs…



Alpilles .com une Réalisation 2CPC-PIXEL ART - 430 Route de Maillane - 13210 Saint-Rémy-de-Provence
Tél : 04.90.26.07.48 - WEB : pixelart-web.com