> Découverte
Découvrir les Alpilles !

Villages des Alpilles : Orgon

Un peu d' histoire :

A l’extrémité nord-est de la chaîne des Alpilles, la ville d’Orgon est adossée à l’éperon de Beauregard où, en 1878, le chanoine Bonnard fit construire une chapelle et restaurer le vieux couvent. Ce village typiquement provençal, dominé par les ruines de l’ancienne forteresse du Duc de Guise et de la chapelle Notre Dame de Beauregard, est riche d’un passé prestigieux.

Chemins jalonnés d’oratoires, portes fortifiées, façades renaissances, sont autant de trésors que vous pourrez découvrir en vous promenant à Orgon.

De nombreux vestiges d’âge néolithique ont été trouvés dans le vallon de Lavau, et il est probable qu’un Oppidum celto-ligure existait sur la colline de Mont Sauvy ( Montagne des Salviens ).



Quant aux traces d’occupation romaine, elles sont très nombreuses dans le quartier de St Véran où l’on a exhumé des sépultures, monnaies, et statues.

URGONUM, CASTRUM de URGONE, dans des textes du Moyen âge de 1183, situe Orgon comme l’un des plus vieux hauts lieux de la Provence.

Dans les quartiers des Fumades et de l’Aiguille se trouvait la résidence des Templiers et des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Avec son château, place forte et prison, qui joue un rôle important à partir du XIIIeme siècle, Orgon commence son histoire au Moyen Age. En 1204, Alphonse, Comte de Provence, remet le château à Guillaume, Comte de Forcalquier, en garantie d’un traité. Raymond Bérenger donnera le même gage en 1228. Le 1er mai 1303, Gabriel Salvagi de Gênes, reçoit le Château de Charles le Boiteux. En 1338, la Seigneurie est entre les mains de Raimond d’Agoult.

Après donation de la Reine Jeanne en 1379, d’autres concessions auront lieu en 1424, 1425, 1438, jusqu’à ce que le Roi René l’ait incluse dans la dot de sa fille Yolande, mariée à Ferry de Lorraine, Comte de Vaudémont et de Guise. La maison des Guise Lorraine conservera la Seigneurie d’Orgon durant plus de trois siècles, jusqu’à la révolution de 1789.

Le Château sera démoli une première fois par le Sire de Baudricourt sur ordre de Louis XI en 1481. Ensuite reconstruit, il sera de nouveau abattu lors de la destruction des châteaux féodaux par Richelieu.

En 1562, le Baron des Adrets saccage l’église paroissiale, profane le Sanctuaire de Notre-Dame de Beauregard et précipite la Madone vénérée dans le vide. Elle sera retrouvée intacte.

En 1653, la communauté d’Orgon reçoit d’Henri de Guise « les îles, accréments et atterrissements » de la Durance, et le 15 janvier 1660, lors du passage de Louis XIV, bénéficie d’un allégement des impôts.

La période révolutionnaire est très agitée. Jean-Charles Soulier, Président du Club « La Liberté et l’Egalité » sera assassiné le 16 février 1795.

Les Armoiries de la ville évoquent la ferveur qui, au cours des siècles, animera les orgonnais pour Notre-Dame de Beauregard.Le blason porte en exergue :« CASTRUM DE ORGONE VIRGINI VOTUM »



Alpilles .com une Réalisation 2CPC-PIXEL ART - 430 Route de Maillane - 13210 Saint-Rémy-de-Provence
Tél : 04.90.26.07.48 - WEB : pixelart-web.com