> Marie Mauron

"MARIE MAURON", Marie Antoinette Roumanille pour l'état civil, naît le 5 avril 1896 à Saint Rémy de Provence, dans une famille de paysans.

Après des études à l'école normale d'Aix-en-Provence, elle devient institutrice aux Baux de Provence. Elle écrit, et envoie à ses célèbres amis (Virginia Wolf, Roger Fry peintre et critique d'art, Forster Romancier) la chronique du village et c'est à ce moment que commence sa carrière littéraire.

L'université de Cambridge, publie en 1934 "Mount Peacock", édité et traduit en français sous le titre "Mont Paon" en 1937. A cette même époque se forme un groupe d'amis artistes résidant dans la région de Saint Rémy de Provence, nombreux sont ceux qui se retrouvent avec plaisir autour de la table du "Mas d'Angirany", les écrivains Aragon, E. Charles-Roux, André Chausson, Gérard Philipe, Jean Cocteau, les musiciens Pablo Casals, Schneider, le Graveur Louis Jou, les peintres Seyssaud, Chabaud, Serra, Baltus.

"Tous l'écoutaient avec émerveillement, elle est née conteuse… Elle narre avec infiniment de détails des histoires que l'on se racontait jadis à la veillée, que l'on se passait de bouche à oreille. Elle n'a pas son pareil pour donner vie à un récit au son d'un accent léger et chantant qui est en lui déjà une musique…".

Ses amis illustrent certains livres : Louis Jou, "Le sel des pierres" ; Serra, "Le Dieu Ventoux", "Le magique Lubéron" ; Arène, "A la gloire de l'huile".

Son œuvre est prolifique, on la surnomme "la Colette provençale", elle écrit plus de cent ouvrages, et reçoit de nombreux prix : Prix de l'Académie avec "Mes Grandes heures de Provence", Prix Frédéric Mistral pour "Charloun Rieu", prix Sully-Olivier de Serres pour "La transhumance".

Elle meurt dans son "Mas d'Angirany", à Saint Rémy de Provence, le 31 octobre 1986.


Alpilles .com une Réalisation 2CPC-PIXEL ART - 430 Route de Maillane - 13210 Saint-Rémy-de-Provence
Tél : 04.90.26.07.48 - WEB : pixelart-web.com